Chargement

Le drone du futur est autonome.

février 21, 2017 Par Eva Pagneux
Share on facebook twitter

Les drones se sont imposés dans les médias et dans notre quotidien en se révélant d’une utilité nouvelle pour une multitude d’applications: de la photographie à l’agriculture, ou l’inspection de sites inaccessibles, promettant un marché de 127 milliards de dollars en 2022. Nous n’en sommes aujourd’hui qu’aux prémices de l’usage des drones, notamment dû au fait qu’ils ne soient apparus dans le domaine du grand public et industriel que récemment.

 

On observe aujourd’hui trois freins principaux à l’adoption massive des drones qui devront être levés pour atteindre les chiffres annoncés :

La réglementation

Bien que considérée comme des plus avancées en France, il est encore difficile aujourd’hui pour un néophyte d’utiliser un drone dans le respect des règles. L’usage de loisirs est assez simple tant que l’on garde le drone à vue, hors agglomération en plein jour et pour un usage professionnel, les pilotes doivent obtenir un brevet qui valide leurs connaissances, respecter certaines règles et demander des autorisations selon les scenarii envisagés.

La difficulté d’utilisation

La majorité des drones disponibles dans le commerce ont besoin d’être pilotés avec une télécommande et la qualité des données collectées  est directement dépendante de l’expérience du pilote. Squadrone System rend le drone accessible à tous, indépendamment du niveau de qualification de l’utilisateur.  Hexo+, la première caméra volante 100% autonome, n’a pas besoin d’être pilotée et Squadrone a créé  pour les domaines de l’assurance et entrepôt de simples app mobiles qui permettent de sélectionner une activité puis le drone va automatiquement, décoller, et voler en fonction des informations à capturer (découvrir les app).

 

La qualité

Une solution industrielle se doit d’être fiable et robuste, fonctionnant dans tous les cas d’utilisation, parfois extrêmes. Dans le cas des drones, cela signifie qualité du hardware mais aussi de toute l’intelligence embarquée qui permet aux utilisateurs d’avoir confiance dans la solution et de se l’approprier mais aussi d’entrer en conformité avec les normes et certifications qui se forment.

 

Squadrone System, forte de son expertise dans les systèmes embarqués de l’aéronautique civile, développe des technologies uniques qui permettent aux drones autonomes et intelligents de voler en toute sécurité et sérénité, permettant de lever les barrières à l’adoption massive des drones.

Un drone autonome se caractérise aujourd’hui par les cinq éléments détaillés ci-dessous:

  • Un auto-pilote embarqué : La fusion de données capteurs et de calculs complexes permet au drone de savoir ou il est, ou aller, de se maintenir stable sur une position et voler vers une nouvelle position automatiquement d’un point A à un point B sans pilote, et ce en intérieur et extérieur. Pour le produit Hexo+, le système est même capable de suivre une personne en mouvement à plus de 70 km/h.
  • Un drone sécurisé et sous contrôle dans toutes les situations : Si l’on considère que le drone n’est pas piloté par un humain, qui ne peut donc pas reprendre le contrôle en case de défaillance, il faut donc un système qui ne défaillit pas et ou tous les cas d’incidents potentiels sont couverts. L’expérience dans les systèmes critiques embarqués de l’équipe de Squadrone System a permis de prendre en compte tous ces risques et développer un ensemble de comportements d’urgence: que ce soit pour la perte d’orientation, d’une hélice ou un capteur défaillant, le drone autonome saura toujours se comporter de manière sécurisée. Plus de 15000 tests unitaires sont effectués quotidiennement lors du développement et le produit Hexo+, qui cumule plus de 3000 heures de vol témoigne aujourd’hui de la qualité du système. Lire le guide du vol autonome robuste
  • Un système d’évitement d’obstacles : Notre environnement n’est ni plat ni désert, l’évitement d’obstacle est donc une condition non-négociable pour les usages de demain. De nombreuses techniques de fusion de données de capteurs embarqués ont été développées afin de détecter les obstacles et permettre au drone de les éviter aussi bien en intérieur qu’en extérieur.
  • Un drone qui reconnait : Squadrone System a développé des algorithmes de reconnaissance basés sur l’apprentissage profond (deep learning) qui permettent de détecter et identifier des objets (voir la vidéo) ou personnes et ainsi de prendre des décisions de comportement. Le deep learning est est un ensemble de méthodes d’apprentissage automatique tentant de modéliser avec un haut niveau d’abstraction des données grâce à des architectures articulées de différentes transformations non linéaires. Ces algorithmes de détection sont par exemple très pertinents pour le scan de code barres automatique lors d’un inventaire d’entrepôt ou en ronde sur un site surveillé par drone pour détecter les intrusions.
  • Une intelligence artificielle embarquée : Les processeurs actuels ont une capacité de calcul qui permet désormais de tirer profit des capteurs pour non seulement que le drone se déplace seul ou détecte une image. Squadrone System est pionnier dans le développement d’algorithmes combinant toutes ces données capteurs et donne une intelligence au drone qui lui permet donc de prendre des décisions basées sur les informations. Quelques exemples d’application d’intelligence artificielle embarquée incluent suivre un intrus ou déclencher une alerte, activités qui jusqu’à présent nécessitait une intervention humaine.

 

Squadrone System a construit les fondations solides de drones autonomes reposant sur l’intelligence embarquée et le focus sur la sécurité et la robustesse du produit. La généralisation de systèmes intelligents dans les drones permettra de lever les barrières qui freinent l’adoption des drones. Aujourd’hui, 80% des accidents aéronautiques sont liés à l’erreur humaine, les drones autonomes robustes permettent aux législateurs de libérer l’utilisation des drones puisque les risques d’accidents seront fortement diminués, et les drones n’ayant pas besoin d’être pilotés seront d’autant plus faciles à utiliser. Les briques technologiques de vol autonomes sont donc une des clés d’adoption massive des drones dans notre quotidien.